• contact00651

Les 7 faits les moins connus sur les frelons

Dernière mise à jour : 29 avr.



A chaque début de printemps, les nuisibles hibernants en sortent et sont de retours sur nos terrasses, nos maisons et nos jardins.

Parmi eux, se trouvent les guêpes, bourdons, frelons européen et asiatique.

Cette catégorie d'insectes volants de la famille des vespidés provoque très souvent de la peur chez bon nombre d'Homme.

Aujourd'hui, on va s'intéresser au plus "impressionnant" de tous: le frelon.

Dans cet article, on vous a déniché les 7 faits les moins connues sur les frelons, pour que vous puissiez frimer auprès de vos amis juste avant de prendre la fuite quand vous en verrez un.


1) Ce ne sont en fait "que" des guêpes.


Cela ne vous a pas échappé, la guêpe et le frelon présentent de nombreux points communs physique. Ils font parti de la même famille (vespidé) et le frelon n'est en réalité qu'une sous famille de guêpes vivants en colonies très bien organisées.


La plus grosse différence entre ces deux catégories sont la taille et la couleur: un frelon est bien plus imposant (jusqu'à 35 mm) qu'une guêpe, mais il est bien moins agressif que cette dernière. Si le frelon se sent menacé ou que l'on menace son nid, il attaquera. En revanche, la guêpe n'est pas un insecte passif


2) Ils ne sont pas si agressifs qu'on le pense


La croyance générale nous amène à penser que les frelons sont agressifs et vont attaquer sans raisons. Ce n'est pas vrai.

La plupart du temps, ces derniers ne sont agressifs que lorsqu'ils se sentent en danger ou bien que leurs nid est menacé.

Le reste du temps, c'est un insecte plutôt "craintif" qui ne vas pas chercher la confrontation, du moins avec les êtres humains.


3) Leurs nids sont parfois dans le sol


Les nids de frelons ne sont pas toujours comme on le pense dans des endroits en hauteur.

Alors, certes de manière générale ils se trouvent en hauteur dans des greniers, toitures, garage, cimes d'arbres, etc.. mais les frelons font parfois leurs nids dans de vieux terriers abandonnés de rongeurs par exemple.

Cette manière de nicher est très répandue surtout dans les campagnes ou les champs. Gare à vous si vous vous y aventurez ou si vous voulez tondre la pelouse…



4) Ils ont besoin de protéines


Pour leur développement, les jeunes frelons se nourrissent de protéines comme les Hommes. Alors les adultes vont donc chercher de la nourriture pleine de protéines tel que des insectes (comme les abeilles).

Ils se nourrissent de ces mets, ainsi que d'autres comme le sucre des fruits dont ils raffolent.


Pour la petite anecdote, le frelon étant plein de bonnes protéines, il ravit le palais de beaucoup de monde…

Au Japon, le frelon est un met très prisé. En effet, ce peuple les dégustent frits ou même crus et adorent ça.



5) 40 abeilles par minute tuées


Les frelons se nourrissent de trois choses: de sucre, de sève et de protéines (cf. le point précédent).

Leurs proies favorite sont malheureusement les abeilles. En une seule minute, un seul frelon est capable d'en éliminer 40, ce qui est vraiment énorme. C'est un fléau et les abeilles n'ont que très peu de défenses pour s'en sortir vivantes.

Le seul moyen pour la colonie de s'en sortir est de s'assurer que le frelon éclaireur n'ait pas le temps de prévenir les autres de la présence du nid d'abeilles.


6) Leur venin est très poison


Hormis la peur de sa taille et de se faire piquer, il est important de rappeler que son venin est vraiment très poison pour les êtres vivants.

D'ailleurs seules certaines rares espèces sont les prédateurs des frelons, car il est difficile de les manger ou de les tuer sans se faire piquer.

Pour l'homme du moins, la piqûre provoque une douleur intense, pouvant aller du gonflement de la zone touché (cou, visage par exemple), à une paralysie temporaire, voir même un choc anaphylactique.


7) Il est à la fois utile pour l'environnement et nocif


Son rôle dans l'écosystème est assez évident. En tant qu'insectes volant et se nourrissant de sucre, il est pollinisateur.

Grâce à lui, les plantes se reproduisent et la nature suit son cours.

Etant un grand prédateur, cette espèce aide aussi à la lutte contre certains parasites tel que les puces et les pucerons qui détruisent les plantes.

Malheureusement, si cette espèce ne s'en tenait qu'à cela ce serait très bien. Le problème c'est que les frelons détruisent les vergers, les récoltes et aussi les abeilles (cf. point précédent).

Tout le monde connaît le rôle indispensable des abeilles sur notre planète, il serait dommage qu'elles soient exterminées sauvagement…




Voilà, vous en savez un peu plus sur un des nombreux nuisibles qui vont rythmer vos après-midi piscine ou vos soirées barbecue entre amis.

Ce qu'il faut retenir de celui la c'est que tant que vous n'approchez pas de son nid et que vous ne le menacez pas, il ne vous fera rien! (Contrairement à sa cousine la guêpe, le frelon ne vous cherchera pas.)


En revanche, si vous trouvez un nid de frelons contactez immédiatement un professionnel,


SURTOUT NE VOUS EN OCCUPEZ PAS SEUL, CELA POURRAIT ÊTRE DANGEREUX.





12 vues0 commentaire